Mobilité

Dans le cadre de ses réflexions sur l’élaboration de son Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), la Communauté de Communes du Grand Pic Saint-Loup a réalisé en parallèle, un Schéma Global des Déplacements afin d’affiner la problématique de la mobilité sur le territoire.

Schéma global des déplacements

La mobilité sur le territoire. Photo : Christophe Colrat
La mobilité sur le territoire. Photo : Christophe Colrat

Il s’agit d’une démarche volontariste, qui consiste à concevoir une mise en réseau des modes de déplacements en lien avec l’ensemble des partenaires et acteurs du territoire (Département de l’Hérault, Montpellier Méditerranée Métropole et autres intercommunalités limitrophes, ADEME  Occitanie…).

Le document comporte 3 volets :

  • un volet « diagnostic » qui identifie les spécificités du territoire et les enjeux hiérarchisés en fonction de leur importance ;
  • un volet « orientations et enjeux » ;
  • des « fiches actions » ciblant 15 actions à mettre en œuvre, dans une logique de développement durable favorisant une mobilité fluide et raisonnée.

Les conclusions de l’étude ont alimenté également la démarche du SCoT Pic Saint-Loup – Haute Vallée de l’Hérault qui doit répondre, de manière prescriptive, aux besoins et aux enjeux identifiés en matière de déplacement.

Quels objectifs pour le Schéma Global des Déplacements ?

L’objectif de ce Schéma est de définir une stratégie d’organisation des déplacements à l’intérieur du territoire du Grand Pic Saint-Loup mais aussi vers la métropole montpelliéraine.

  • Concevoir une mobilité durable, privilégiant les modes de déplacements alternatifs à la voiture individuelle (piétons, cyclistes, transports collectifs, covoiturage, autostop amélioré…)
  • Limiter les déplacements et encourager les déplacements de courtes distances
  • Proposer des solutions pour rejoindre le bassin de vie de Montpellier
SGDD - diagnostic

3 Mo
SGDD - enjeux et orientations

500 Ko
SGDD - plan d'actions

5 Mo
SGDD - synthèse

4 Mo

France Mobilités

Début 2019, la Communauté de communes a été lauréate de l’appel à projet “French mobility – Territoires d’Expérimentation de Nouvelles Mobilités Durables”. Le dossier de candidature reposait sur le développement de “Pôles Nouveaux Usages” (PNU) sur le territoire.

“France Mobilités / French mobility” est une initiative du Ministère chargé des Transports pour faciliter l’innovation dans la mobilité. Elle s’inscrit dans la dynamique engagée lors des Assises nationales de la mobilité organisées fin 2017.

L’appel à projets visait à favoriser la mise en œuvre par les territoires peu denses, ruraux et de montagne de projets de mobilités quotidiennes, durables, inclusives, innovantes sur le plan technique et/ou sociétal et/ou de gouvernance. La finalité est d’accompagner techniquement et financièrement des actions qui répondent à un besoin local.

Les enjeux de mobilité pour la Communauté de communes sont spécifiques à sa typologie périurbaine et rurale de notre territoire : une pratique de l’autosolisme [1], des embouteillages importants aux heures de pointe sur les axes reliant Montpellier, un cadencement insuffisant des transports en commun, l’absence de pôles d’échanges multimodaux…

Pôles Nouveaux Usages (PNU)

Le projet porté par le Grand Pic Saint-Loup prévoit le développement de Pôles Nouveaux Usages (PNU) attractifs, connectés et structurants au cœur des communes.

Ces pôles multimodaux permettront d’accéder à des services et à des offres de mobilité à travers 3 dispositifs complémentaires :

  • Un maillage des PNU sur le territoire : création de « carrefours d’usages » avec accès à des services, mutualisation du stationnement avec les entreprises…
  • Le développement d’outils numériques adéquats pour animer ces espaces : outils d’information en temps réel, applications pour un covoiturage dynamique et incitatif via les smartphones, expérimentation du transport à la demande…
  • Un déploiement mutualisé de points d’accès à des Vélos à Assistance Electrique (VAE), notamment avec les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) limitrophes.

Par la mise en œuvre de ces pôles d’échanges “nouvelle génération” et de solutions de mobilités innovantes pour les habitants, et avec l’appui de nombreux partenaires, la démarche de la Communauté de communes s’appuiera sur de multiples innovations liées à la mobilité afin de dynamiser les bourgs-centres et de maintenir l’attractivité du territoire !

Partenaires du projet : communes membres, Département de l’Hérault, Montpellier Méditerranée Métropole, Transports de l’agglomération de Montpellier (TAM), Hérault Transport, ADEME, DREAL, DDTM, Cerema, ENSAM, Groupe ISIA, Polytech Montpellier, Communauté de communes Vallée de l’Hérault, Communauté de communes des Cévennes Gangeoises et Suménoises, Office de Tourisme du Grand Pic Saint-Loup, Coopérative d’électricité de Saint-Martin-de-Londres (CESML)…

Découvrir tous les projets sur le site du Ministère.

Fiche technique

  • Durée du projet : 24 mois
  • Montant du projet : 248 000 €
  • Aide du Ministère des transports : 100 000 €

Logo France Mobilités

Rechercher
Nous contacter
Services
GESTION DES DÉCHETS GESTION DES DÉCHETS DÉPLACEMENTS DÉPLACEMENTS EAU ET ASSAINISSEMENT EAU ET ASSAINISSEMENT SPORTS ET LOISIRS SPORTS ET LOISIRS CULTURE CULTURE Marchés publics Marchés publics