Sensibiliser aux enjeux agricoles

Pour répondre aux enjeux de l’agriculture de demain, la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup engage et soutient de nombreuses initiatives respectueuses de l’environnement et de la santé.

Photo : Angélique Dieux
Photo : Angélique Dieux

Le projet Biodiv&Eau

Biodiv’eau est un outil innovant porté en partenariat avec le CEN (Conservatoire des Espaces Naturels) du Languedoc Roussillon.

Cette innovation permet aux viticulteurs volontaires :

  • d’évaluer l’état de conservation de la biodiversité de leur exploitation viticole ;
  • de valoriser leur travail par des pratiques agricoles vertueuses.

Concrètement, les abords de parcelles, qui constituent des niches écologiques, feront l’objet d’un diagnostic terrain réalisé par les vignerons eux-mêmes. Les résultats serviront au CEN pour l’élaboration de plans de gestion. Ces derniers pourront être suivis de travaux portés par les vignerons volontaires (plantation de haies, d’arbres isolés, restauration de mares, travaux d’ouverture de milieu) grâce au soutien financier du CD34.

Ouvrir les exploitations au grand public et aux scolaires

Créer du lien entre résidents d’un territoire et exploitants agricoles est indispensable pour le développement des circuits courts, mais aussi pour faciliter les échanges et la discussion.

Dans cet optique, la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup soutient et accompagne diverses initiatives associatives qui visent à créer ce lien.

Le réseau CIVAM (Soutien à l’Hérault de ferme en Ferme, visites pédagogiques de fermes, etc) est un de ces acteurs qui œuvre pour les campagnes vivantes et solidaires.

Animer, former, sensibiliser

Le Projet Alimentaire Territorial permet d’identifier et d’impliquer les acteurs du territoire (publics, privés, associatifs ou institutionnels) dans la démarche pour rendre leurs actions cohérentes et lisibles.

A cet effet, la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup articule sa stratégie d’animation du PAT autour du soutien (logistique, financier, matériel…) apporté à la réalisation d’actions par des porteurs privés ou associatifs.

C’est ainsi qu’une dizaine d’associations sont accompagnées chaque année.

Concours Prairies Fleuries

Vous êtes agriculteur, vous exploitez une prairie dont vous êtes fier, parce qu’elle est jolie, elle est appétence pour votre bétail, elle permet une souplesse d’exploitation notable, elle est riche en diversité, tant d’espèces végétales qu’animales ? Ce concours est fait pour vous.

Aujourd’hui appelé “Concours des Pratiques Agro-écologiques – Prairies et Parcours”, ce concours récompense à travers un prix d’excellence professionnelle le savoir-faire et la technicité des agriculteurs dont les parcelles présentent le meilleur équilibre agri-écologique.

Ce concours est organisé tous les deux ans sur le territoire du Grand Pic Saint-Loup et se déroule en deux temps :

  • d’abord au niveau local ou chaque parcelle inscrite est visitée par un jury composé d’experts (agronomie, écologie, botanique, apiculture). Ces visites permettent au jury local d’évaluer l’équilibre agri-écologique de chaque parcelle à partir d’une grille de notation commune à tous les territoires.
  • puis au niveau national, entre les lauréats des concours locaux dans le cadre du prestigieux Salon de l’Agriculture de Paris.

Ce concours constitue une reconnaissance collective et individuelle du travail des agriculteurs et de la qualité de leur production. Il permet par ailleurs de communiquer sur la contribution essentielle des agriculteurs à la préservation de la biodiversité et d’avoir, grâce à l’analyse faite lors de l’évaluation de la parcelle, une connaissance très précise de sa flore en lien avec les pratiques agricoles et ses propriétés (agronomie, pédologie, écologie, etc.). Il permet enfin de proposer une rencontre et un échange entre des acteurs qui ne se rencontrent pas habituellement : éleveurs, botanistes, agronomes, apiculteur, etc.

Les Lauréats :

  • Concours 2017 : Norbert Foulquier, éleveur de chèvres et producteur de pélardons, Notre-Dame-de-Londres.
  • Concours 2015 : Norbert GONZALES, Centre équestre Pégase et élevage équin, Mas de Londres.
  • Concours 2014 : Eliane PEZIERES, EARL Château de Bibieure, élevage caprin, Mas de Londres (également lauréate du concours National)

Renseignements

Direction de l’aménagement du territoire
Thierry ALIGNAN – t.alignan@ccgpsl.fr
Aurélie TIBAUT – a.tibaut@ccgpsl.fr
04 67 55 17 00

Rechercher
Nous contacter
Services
GESTION DES DÉCHETS GESTION DES DÉCHETS DÉPLACEMENTS DÉPLACEMENTS EAU ET ASSAINISSEMENT EAU ET ASSAINISSEMENT SPORTS ET LOISIRS SPORTS ET LOISIRS CULTURE CULTURE Marchés publics Marchés publics