Relance et emploi : la Communauté de communes s’engage avec l’Etat

Emploi, Institution, Relance 04/11/2021

Le 20 octobre 2021, la Communauté de communes a procédé à la signature de deux contrats avec l’État : un Contrat de relance et de transition écologique (CRTE) pour simplifier les procédures, et un accord en faveur de l’emploi, notamment des jeunes.

Contrat de relance et de transition écologique

Pour accélérer la relance et accompagner les transitions écologique, démographique, numérique et économique dans les territoires, le Gouvernement a souhaité proposer aux collectivités territoriales un nouveau type de contrat : le Contrat de relance et de transition écologique (CRTE).

La signature du CRTE en présence de (de g. à dr.) : Alain BARBE, président de la Communauté de communes, Eric SUZANNE, sous-préfet de Lodève, et Michel FRATISSIER, président de la Communauté de communes des Cévennes Gangeoises et Suménoises. Photo : Sarah Mazars
La signature du CRTE en présence de (de g. à dr.) : Alain BARBE, président de la Communauté de communes, Eric SUZANNE, sous-préfet de Lodève, et Michel FRATISSIER, président de la Communauté de communes des Cévennes Gangeoises et Suménoises. Photo : Sarah Mazars

Une démarche de simplification

Les Présidents de la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup et de la Communauté de communes des Cévennes Gangeoises et Suménoises ont été les premiers du territoire de la sous-préfecture de Lodève à s’engager dans ce dispositif : la signature conjointe du contrat a eu lieu le 20 octobre avec le Sous-préfet, dans le cadre d’un périmètre étendu aux deux intercommunalités.

Le CRTE a vocation à regrouper l’ensemble des contrats signés entre l’État et les collectivités : il se substitue aux contrats de ruralité pour un gain de temps et une simplification des procédures. Ainsi, l’intercommunalité et les communes qui la composent pourront répondre plus rapidement aux urgences de la situation actuelle.

Signé pour six ans, le CRTE illustre la généralisation d’un nouveau mode de collaboration entre l’État et les collectivités territoriales.

Le CRTE, levier financier pour le Projet de territoire

La signature du CRTE intervient au lendemain de l’adoption du Projet de territoire du Grand Pic Saint-Loup en Conseil communautaire : il en sera l’un des leviers financiers.

Par souci de cohérence, les objectifs du Projet de territoire et du CRTE ont été harmonisés : valorisation du patrimoine, protection du paysage, création de lien social et respect de l’environnement pour créer un contexte propice à l’attractivité du territoire.

+ d’infos sur le Contrat de relance et de transition écologique

Accord pour la mobilisation en faveur de l’emploi

Cette rencontre a également été l’occasion de signer un Accord pour la mobilisation des intercommunalités en faveur de l’emploi entre l’État et la Communauté de communes.

Signature de l'accord de mobilisation en faveur de l'emploi
Signature de l’accord de mobilisation en faveur de l’emploi en présence de (de g. à dr.) : Françoise GALLAS, vice-présidente en charge de l’Enfance et de l’action sociale, et présidente de la Mission Locale Garrigues Cévennes, Alain BARBE, président de la Communauté de communes, et Eric SUZANNE, sous-préfet de Lodève. Photo : CCGPSL

Ce dispositif a été mis en place en 2021 pour répondre aux conséquences de l’état d’urgence sanitaire sur l’emploi, d’encourager et de promouvoir les actions concrètes des intercommunalités en faveur de l’emploi, notamment des jeunes dans le cadre du plan “#1jeune, 1solution”.

Le plan “1jeune1solution”

Lancé dès juillet 2020 en faveur de l’ensemble des jeunes, le plan 1jeune1solution vise aujourd’hui à mobiliser les intercommunalités, en particulier pour :

  • promouvoir, auprès des réseaux d’entreprises qu’elles animent, les solutions du plan jeunes ;
  • contribuer, en lien avec Pôle emploi et le tissu associatif, au repérage des jeunes publics les plus éloignés des missions locales qu’elles financent ;
  • favoriser le développement des capacités d’accueil des Missions locales dans le cadre de la forte progression de la Garantie Jeunes ;
  • recruter des jeunes en leur sein, notamment grâce aux contrats aidés (PEC : parcours emplois compétences) avec une meilleure prise en charge de l’État.

+ d’infos sur la Mission Locale Garrigue et Cévennes

Rechercher
Nous contacter
Services
GESTION DES DÉCHETS GESTION DES DÉCHETS DÉPLACEMENTS DÉPLACEMENTS EAU ET ASSAINISSEMENT EAU ET ASSAINISSEMENT SPORTS ET LOISIRS SPORTS ET LOISIRS CULTURE CULTURE Marchés publics Marchés publics