Le château de Montferrand inscrit au titre des Monuments historiques

Le 15 juin 2022, le château de Montferrand a été officiellement inscrit au titre des Monuments historiques par le Préfet de Région sur avis de la Commission régionale du patrimoine et de l’architecture. C’est une étape importante pour la préservation et la valorisation de ce site emblématique du territoire.

Le château de Montferrand, inscrit au titre des Monuments historiques. Photo : Thomas Robardet-Caffin
Le château de Montferrand, inscrit au titre des Monuments historiques. Photo : Thomas Robardet-Caffin

Cette procédure de protection, au niveau régional, fait suite à une demande de la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup, propriétaire du site. Le château de Montferrand est inscrit en totalité, soit les ruines en élévation et les couches archéologiques incluses dans le périmètre de l’enceinte.

L’intérêt patrimonial du château reconnu

Du point de vue de l’histoire de l’art et de l’architecture

Comme le souligne l’arrêté préfectoral, le château présente un intérêt suffisant pour justifier sa préservation, du point de vue de l’histoire de l’art mais aussi de l’architecture. Cette reconnaissance se fonde sur trois points :

  • le rôle historique du château au Moyen Âge comme chef-lieu du comté,
  • l’organisation étagée du castrum, constituée d’un logis seigneurial en position dominante et d’un quartier aristocratique à ses pieds,
  • la fortification militaire au début du XVIIe siècle dans le contexte des guerres de Religion.

La protection au titre des monuments historiques est une servitude d’utilité publique fondée sur l’intérêt patrimonial d’un bien, afin d’en assurer la conservation, la restauration et la mise en valeur. Les notions de rareté, d’exemplarité, d’authenticité et d’intégrité sont prises en compte.

Les bénéfices de la protection

Outre la reconnaissance officielle, cette protection va permettre de mieux assurer la préservation du château : les projets liés à l’étude, à l’entretien ou à la restauration du site peuvent faire l’objet de subventions de la part de l’État.

Dans un objectif de valorisation, le château de Montferrand sera désormais identifié par le logotype “Monument historique” inspiré du labyrinthe de la Cathédrale de Reims.

Logotype Monument historique
Logotype Monument historique

2 niveaux de protection

Il existe deux niveaux de protection au titre des monuments historiques : l’inscription – c’est le cas du château de Montferrand – et le classement. Dans les deux cas, la protection doit être justifiée par l’intérêt de l’immeuble du point de vue de l’histoire ou de l’art. L’inscription constitue le premier niveau de protection, et le classement le niveau le plus élevé. Le classement entraîne un niveau d’exigence plus fort, notamment sur le niveau de qualification des architectes chargés des travaux de restauration.

Depuis la création de la Commission des monuments historiques en 1837, près de 46 000 immeubles et 300 000 objets mobiliers ont été inscrits ou classés au titre des monuments historiques. Chaque année, environ 300 immeubles et 1 500 objets mobiliers sont ainsi protégés.

+ d’infos

En savoir plus sur le projet de préservation du château de Montferrand

Rechercher
Nous contacter
Services
GESTION DES DÉCHETS GESTION DES DÉCHETS EAU ET ASSAINISSEMENT EAU ET ASSAINISSEMENT Urbanisme Urbanisme SPORTS ET LOISIRS SPORTS ET LOISIRS CULTURE CULTURE Marchés publics Marchés publics Cartographie Cartographie