Contrat de relance et de transition écologique

Pour accélérer la relance et accompagner les transitions écologique, démographique, numérique et économique dans les territoires, le Gouvernement a souhaité proposer aux collectivités territoriales un nouveau type de contrat : le contrat de relance et de transition écologique (CRTE). La Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup est engagée dans cette démarche de contractualisation pour la période 2020-2026.

Le Pic Saint-Loup vu depuis l'Hortus. Photo : Emmanuel Perrin
Le Pic Saint-Loup vu depuis l’Hortus. Photo : Emmanuel Perrin

La transition écologique, le développement économique et la cohésion territoriale constituent des ambitions communes à tous les territoires : elles doivent être traduites de manière transversale et opérationnelle dans la contractualisation, qui est aujourd’hui le mode de relation privilégié entre l’État et les collectivités territoriales, sous la forme de contrats territoriaux de relance et de transition écologique (CRTE).

Les ambitions de la transition écologique

Le CRTE doit notamment permettre aux collectivités locales d’intégrer, au sein de leurs projets de territoire, les ambitions de la transition écologique dans leurs priorités. Les actions retenues concourent à l’atteinte des objectifs nationaux en matière de stratégie nationale bas-carbone, de biodiversité, de Plan national d’adaptation au changement climatique et de préservation des ressources naturelles.

Une attention particulière sera portée à la lutte contre l’artificialisation des sols, au développement des nouvelles pratiques agricoles, aux circuits courts et à l’économie circulaire. Les mobilités douces, la rénovation énergétique des bâtiments et la promotion des énergies renouvelables sont prises en compte.

Le CRTE intègre notamment le Contrat de Transition Écologique (CTE), qui résulte d’une co-construction avec les élus, les services de l’État, les entreprises et les citoyens.

En Grand Pic Saint-Loup

Un périmètre étendu

Le contrat signé en octobre 2021 par la Communauté de communes s’inscrit dans un territoire étendu formé par le Grand Pic Saint-Loup et les Cévennes Gangeoises et Suménoises : le CRTE Nord Est Hérault.

C’est une volonté commune qui a prévalu à la signature conjointe de ce contrat : faire de la ruralité des deux territoires un atout et favoriser leur attractivité dans une optique vertueuse de transition écologique, de développement économique et de cohésion territoriale.

Les deux collectivités travaillent déjà de concert notamment dans le domaine du tourisme (périmètre du Grand site de France Gorges de l’Hérault), dans le cadre du contrat territorial de partenariat avec la Région Occitanie, de l’animation des sites Natura 2000 et pour le déploiement mutualisé du guichet unique Rénov’Occitanie.

De plus, les deux établissements publics ont déjà conclu un contrat de ruralité en 2017.

3 orientations

La stratégie du CRTE Nord Est Hérault s’articule autour de trois orientations politiques fortes :

  • Orientation 1 : Impulser une dynamique d’accompagnement économique vertueuse et solidaire en pleine transition socio-écologique
  • Orientation 2 : Cultiver et affirmer notre identité et notre positionnement par une stratégie partagée de gestion et d’aménagement durable du territoire
  • Orientation 3 : Développer le bien vivre ensemble en s’affirmant comme un territoire riche de ses proximités et facilitateur de lien social

Le CRTE est la traduction de l’ambition du projet de territoire 2020-2026 de la Communauté de communes : la transition écologique et la cohésion territoriale sont la colonne vertébrale du contrat, qui s’appuie sur la mobilisation de l’ensemble des acteurs territoriaux, publics comme privés, tous impliqués dans la relance.

Rechercher
Nous contacter
Services
GESTION DES DÉCHETS GESTION DES DÉCHETS DÉPLACEMENTS DÉPLACEMENTS EAU ET ASSAINISSEMENT EAU ET ASSAINISSEMENT SPORTS ET LOISIRS SPORTS ET LOISIRS CULTURE CULTURE Marchés publics Marchés publics