Récits oenotouristiques

En 2017, la Communauté de communes a fait appel à André Deyrieux, journaliste et consultant spécialisé dans l’oenotourisme et le storytelling, pour caractériser les différentes facettes des vignerons qui ont façonné nos paysages viticoles et identifier la personnalité de nos vignobles et de leur histoire.

Vigne et raisin à Vacquières. Photo : Christophe Colrat
Vigne et raisin à Vacquières. Photo : Christophe Colrat

André Deyrieux a ainsi entrepris avec l’aide d’érudits locaux, de vignerons, mémoires vivantes du passé viticole, et des syndicats, de définir les typicités de nos vignobles. En Grand Pic Saint-Loup, les AOC Terrasses du Larzac et Pic Saint-Loup, les AOC Languedoc – Grès de Montpellier sont autant d’appellations variées qui constituent la richesse de la production viticole de notre territoire. A cela s’ajoute aussi les IGP – Saint-Guilhem le Désert, Val de Montferrand et les IGP Pays D’Oc. Le contenu de cette étude, que vous trouverez en téléchargement, est amené à être enrichi au fil du temps.

C’est sur cette base que seront créées des expériences à faire vivre à nos amis visiteurs. Ces apports serviront aussi à alimenter le dossier de candidature au label “Vignobles & Découvertes”. Ce document a vocation à évoluer et à s’enrichir des apports en informations, récits, iconographies de tous les acteurs et habitants de la Communauté de communes. Les modifications et améliorations peuvent être suggérées à l’adresse mail suivante : j.gaillard@ccgpsl.fr.

Aujourd’hui, nous vous racontons les 5 grandes histoires structurantes. Si vous aimez la qualité de nos vins, c’est avec plaisir que nous vous réservons nos incroyables histoires ! Une vingtaine de récits vous seront ensuite racontés sur les 2 prochaines années : soyez attentifs, vous saurez pourquoi nous sommes si différents et spéciaux !

La personnalité des vignobles du Grand Pic Saint-Loup

Les vignobles du Grand Pic Saint-Loup, immergés dans les cadres spectaculaires des reliefs calcaires et de la garrigue, témoignent d’une histoire indépendante forgée par des défricheurs, des bâtisseurs, des conquérants, durant laquelle la vigne est devenue le moteur de l’économie locale.

Des vignobles spectaculaires

Les vignobles du Grand Pic Saint-Loup bénéficient d’un cadre souvent spectaculaire, notamment reconnu par la Charte Internationale des paysages viticoles. On peut découvrir grâce à ses différents reliefs des points de vue remarquables sur les vignes engarriguées.

Des vignobles plongés dans la nature

Le territoire abrite un site remarquable de vignes sauvages, ancêtre de l’ensemble des cépages cultivés dans le monde, ou encore de vignes engarriguées. La garrigue, véritable réservoir de biodiversité, constitue une protection naturelle de ce terroir et influence également directement sur les arômes des vins. Les vignobles ont toujours été liés à d’autres productions agricoles et cette polyculture a conféré au paysage ce particularisme.

Des vignobles à l’esprit indépendant

Les vignobles du Grand Pic Saint-Loup sont à l’écart des grandes routes et des voies fluviales. La communication vers les plateaux se faisait par les voies plus traditionnelles ou par les muletiers via des drailles et permettaient ainsi d’alimenter en vins les causses. Cette indépendance tient aussi à un héritage historique en prenant parfois en main sa destinée au travers d’organisation décentralisées en différents temps. Parce qu’un peu plus isolés surement, il y a dans les gènes des vignerons du Grand Pic Saint-Loup une approche artisanale, y compris dans le sens de la qualité. Enfin, chaque vignoble du Grand Pic Saint-Loup possède une personnalité distincte toute fondée sur l’influence pédoclimatique.

Des vignobles de conquérants et de bâtisseurs

Les agriculteurs ont défriché, épierré, construit puis sont allé à la conquête de l’eau pour conquérir les forêts et la garrigue. Les vignobles du Grand Pic Saint-Loup sont aujourd’hui sortis victorieux d’une conquête économique par rapport aux autres activités.

Des vignobles moteurs de l’économie

La vigne est plus que partie intégrante de l’économie locale ; elle en est un moteur. Il est peu d’activités qui ne soient en lien économique avec la vigne, notablement dans la période 1850-1950 : L’élevage des moutons, l’exploitation du bois et des forêts, le verre, le verdet, la production d’électricité, La sériciculture… En 1955, c’est la reconnaissance des Vins du Pic Saint-Loup VDQS puis en 2016 en AOC Pic Saint-Loup qui montrent l’accomplissement d’un travail de longue haleine pour faire reconnaître la qualité des vins issus de ce terroir et permettent aujourd’hui un bel épanouissement économique.

En savoir plus sur les traits de personnalité de nos vignobles, téléchargez ci-dessous le rapport intégral d’André Deyrieux :

La personnalité des vignobles

La personnalité des vignobles

Contact

Jocya GAILLARD, chargée de mission Tourisme
j.gaillard@ccgpsl.frvignoblesetdecouvertes@ccgpsl.fr
Facebook : https://www.facebook.com/TerresdeGarrigues/

Rechercher
Nous contacter
Services
GESTION DES DÉCHETS GESTION DES DÉCHETS DÉPLACEMENTS DÉPLACEMENTS EAU ET ASSAINISSEMENT EAU ET ASSAINISSEMENT SPORTS ET LOISIRS SPORTS ET LOISIRS CULTURE CULTURE Marchés publics Marchés publics