Parcours de visite “Mémoires de Verre”

<< Retour site

| Accueil | Section 1 | Section 2 | Section 3 |

Objets populaires courants

Dans la première partie de l’exposition, pourront être observés les objets les plus populaires, communs, quotidiens, les plus répandus à l’époque, généralement les contenants de toute sortes et dimensions dont les fonctions sont indiquées par la forme ou par le nom : burettes à huiles, verseuses, bouteilles de divers formats, vinaigriers, mesures, gourdes, outres, flasques, fioles, porrons…

Ces objets servent donc à la conservation, à la transformation, à la transmission, la vente ou l’échange. On les trouve sur les tables ou dans les intérieurs (carafes, cloches, verseuses, bouteilles), dans les tavernes, ou à l’extérieur (porrons, bouteilles de bergers), dans les caves ou les placards (outres à eau de vie dites aussi la part des anges, bocaux, bonbonnes, vinaigriers avec leurs orifices de vidange ourlés).

Bouteilles et contenants

On retrouve également des bouteilles avec leurs bouchons-gobelets pour boire, des bouteilles à long col nommées berluzes dont la forme et le nom semblent venir d’Orient, des bouteilles en forme de rein dites bouteilles réniformes, les gourdes imitant les gourdes en terre et dont la forme dérive des courges, et tous les contenants destinés à contenir de l’huile, du vin, des alcools, parfois de l’eau. Il faut aussi s’intéresser à ce magnifique biberon pour allaiter les veaux, dont on imagine la prise en main.

On remarquera de subtiles différences, des “culs” plus ou moins refoulés, enfoncés, convexes, coniques, des cols longs, courts, ou larges, des bagues plus ou moins travaillées, des panses arrondies, cylindriques, des ourlets, des épaulements plus ou moins larges, des orifices, des gueules, autant de termes hautement poétiques. Les teintes peuvent être le fruit des hasards physico-chimiques, liées aux matériaux employés en fonction des régions, des fours, des températures, comme elles peuvent être maitrisées.

On observe aussi dans l’appellation des différences. Elles appartiennent aux collectionneurs, et nous les respectons. Ainsi les burettes, huiliers, verseuses, nomment souvent le même objet. Quand aux attributions, aux provenances, aux fonctions parfois – ce qui est valable pour toute l’exposition – elles sont de plus en plus précises, elles s’affinent, mais parfois restent ouvertes, et relèvent du domaine de l’incertain…

Zoom sur...

L’albarelle est la forme la plus répandue des pots de pharmacie. Vase en majolique, souvent de forme cylindrique, il est conçu à l’origine pour contenir épices et confitures puis sert à conserver drogues solides, onguents et plantes médicinales séchées des apothicaires.

Albarelle. Photo : DR
Albarelle. Photo : DR

 

Le porron catalan est un type de pichet à vin traditionnel en verre, originaire des communautés autonomes d’Aragon et de Catalogne, mais connu aussi à travers toute l’Espagne. Il est conçu de manière que l’on boive de faibles quantités de vin, afin de le savourer.

Porron catalan. Photo : DR
Porron catalan. Photo : DR

| Accueil | Section 1 | Section 2 | Section 3 |

Avec la participation des mécènes du Grand Pic Saint-Loup
Avec la participation des mécènes du Grand Pic Saint-Loup

Rechercher
Nous contacter
Services
GESTION DES DÉCHETS GESTION DES DÉCHETS DÉPLACEMENTS DÉPLACEMENTS EAU ET ASSAINISSEMENT EAU ET ASSAINISSEMENT SPORTS ET LOISIRS SPORTS ET LOISIRS CULTURE CULTURE Marchés publics Marchés publics