Parcours de visite “Mémoires de Verre”

<< Retour site

| Accueil | Section 1 | Section 2 | Section 3 |

Ustensiles, maisons, métiers, commerce

La seconde partie s’intéresse aux ustensiles employés dans divers contextes dont les formes et les noms indiquent souvent la fonction : maison, pharmacie, hygiène corporelle, métiers, commerce, toutes catégories sociales confondues.

Vous pourrez observer également quelques “objets volants”, objets emblématiques, symboliques, parfois surprenants, parfois rares, pétillants d’intimité (abreuvoirs, gobe-mouches, tuile, casque de distillation, chevilles de tisserand, quenouilles de mariées, casque de distillation).

Ustensiles domestiques

Nous retrouvons vraiment tout ce qui existe pour les usages domestiques (gobe-mouche, abreuvoirs à oiseaux, mangeoires, lampe à huile, lampions, verrine ou pot à confiture, compte-goutte, boules à repriser), les métiers (pilons, lisses de tanneur ou lissoirs, entonnoirs à saucisse), le commerce, pour contenir, pour transporter, pour transformer, pour travailler, pour boire, pour allaiter (tire-laits, biberons, pare-seins), pour soigner, pour parfumer ou préparer des médicaments (pilons, casques de distillation, essencier), ou pour la pêche (pièges à alevins). Les usages médicaux ne sont pas en reste avec les fameuses topettes, les urinaux aujourd’hui nommés « pistolets », dont le fonctionnement tombe « sous » le sens.

Objets de mesure

Attirons l’attention sur les mesures de capacité, à long col évasé et à panse globulaire écrasée parfois polygonales, pour l’huile et le vin. Leurs formes sont le fruit des différentes localités. Comme nous l’explique un collectionneur, Alain Reilles, “elles pouvaient être étalonnées en y fixant un repère de capacité, matérialisé par une bague et une languette en fer étamé ; on précisait ainsi leur contenance, conformément aux mesures en vigueur dans les différentes localités, de façon à éviter les fraudes“.

Quenouilles de mariée

Si les quenouilles de mariée sont étonnantes, ces objets symboliques transposés en verre, offerts aux mariées et les associant de fait à la demeure, existent en réalité depuis longtemps, dans d’autres matières.

Accessoires de distillation

Mais les casques ou chapiteaux de distillation encore nommés “cloches d’alambic” le sont presque encore plus. Ils sont très rares, comme l’explique Bernard Alet : “Cet objet d’apothicairerie ou d’alchimie (ou encore de parfumeur ?) provient d’une très ancienne pharmacie d’Albi aujourd’hui disparue. Ce casque ou cloche se fixait sur un récipient rempli de différentes matières (plantes à parfum, à essences ou autres) et d’eau que l’on portait à ébullition pour condenser le distillat de plantes. La rigole circulaire servait à recueillir le distillat goutte à goutte par le bec verseur recourbé jusqu’au récipient. On procédait ainsi pour extraire les huiles essentielles de lavande utilisées entre autres en pharmacopée ou pour les parfums et eaux de senteur (eaux de rose, de lavande…). Cet objet tout à fait insolite, de couleur bleu-vert et finement bullé, typique de Grésigne ou de Montagne Noire, possédait un long bec verseur latéral effilé aujourd’hui malheureusement cassé à moitié. Il pourrait dater du début ou de la fin du XVIIIe siècle.

Zoom sur...

Outil utilisé pour faciliter le tissage des fils.

Boule à repriser. Photo : CCGPSL
Boule à repriser. Photo : CCGPSL

Petit flacon à goulot rétréci et bec verseur, qui contient des liquides. Il est utilisé dans plusieurs domaines :

  • la médecine : il est gradué en parties d’égale capacité et destiné aux analyses chimiques ;
  • l’église : pour l’eau ou le vin de la messe ;
  • la mécanique : pour verser l’huile de graissage.
Burette, XVIIIe s. Photo : Christophe Colrat
Burette, XVIIIe s. Photo : Christophe Colrat

Outil utilisé pour diffuser des huiles essentielles.

Essencier. Photo : CCGPSL
Essencier. Photo : CCGPSL

Outil utilisé par le tanneur pour procéder à toutes les opérations de tannage et de corroyage des peaux nécessaires à la fabrication du cuir tanné.

Lisse de tanneur. Photo : CCGPSL
Lisse de tanneur. Photo : CCGPSL

Bac où est placée la nourriture destinée aux volailles, aux lapins…

Mangeoire. Photo : Céline Capelier
Mangeoire. Photo : Céline Capelier

L’alevin est un jeune poisson vivant encore des réserves de son sac vitellin ou tout au moins n’ayant pas encore acquis les formes de l’adulte. On utilise des alevins pour repeupler les étangs, les rivières ou pour commencer un élevage.

Piege à alevins au centre). Photo : CCGPSL
Piège à alevins au centre). Photo : CCGPSL

Objet utilisé comme une pipette.

Souris compte-gouttes. Photo : CCGPSL
Souris compte-gouttes. Photo : CCGPSL

Appelée aussi petite bouteille.

Topettes. Photo : Céline Capelier
Topettes. Photo : Céline Capelier

Durant l’Antiquité romaine, à l’occasion de noces, la mariée est suivie de ses servantes qui tiennent une quenouille, un fuseau et de la laine pour lui rappeler que l’occupation principale de la femme est de filer de la laine. Le Moyen-Age et la Renaissance déploient un grand luxe d’ornementation pour la quenouille.

Elle conserve ce rôle symbolique de cadeau de noce qui figure dans les coffres de mariage.

Quenouilles de mariée. Photo : CCGPSL
Quenouilles de mariée. Photo : CCGPSL

| Accueil | Section 1 | Section 2 | Section 3 |

Avec la participation des mécènes du Grand Pic Saint-Loup
Avec la participation des mécènes du Grand Pic Saint-Loup

Rechercher
Nous contacter
Services
GESTION DES DÉCHETS GESTION DES DÉCHETS DÉPLACEMENTS DÉPLACEMENTS EAU ET ASSAINISSEMENT EAU ET ASSAINISSEMENT SPORTS ET LOISIRS SPORTS ET LOISIRS CULTURE CULTURE Marchés publics Marchés publics