Parcours de visite “Sculptures d’une vie” – Robert Rocca

Bandeau MdC Haut Parcours2

<< Retour site

| Hall | L’artiste | Salle 1 | Salle 2 | Salle 3 |
| Salle 4Salle 5 | Salle 6 | Glossaire |

Salle 6 : Documents d’archives / médiation sur la taille du marbre

Car finalement la sculpture plutôt qu’un métier est pour Robert Rocca une manière de s’évader, poser des mots, traduire une pensée, de la poésie, une rencontre, un souvenir et tout ce qui l’anime.

Installez-vous pour visionner un film sur la taille de pierre, tournez la tête à droite et découvrez la pierre taillée.

Et la taille du marbre dans tout ça ?

Outils du tailleur de marbre. Photo : Christophe Colrat
Outils du tailleur de marbre. Photo : Christophe Colrat

Ébaucher

Qu’il réalise un relief ou une ronde-bosse, le sculpteur commence par entamer un bloc de pierre (de calcaire ou marbre par exemple).

Il procède soit en taille directe, d’après un traçage de contours directement sur les faces du bloc, soit d’après un modèle en trois dimensions, dont il reporte les proportions sur son bloc, on parle alors de taille indirecte.

Le geste du sculpteur se perçoit dans les traces d’outils qu’il laisse aux différentes étapes du processus de la taille. Ces outils ont peu varié à travers le temps : une pointe ou un ciseau et une masse ou un maillet pour ébaucher la figure dans la pierre, taillée en larges plans. Le choix de l’outil et le geste qui l’accompagne influent sur le degré de précision de la taille. Quand le sculpteur percute sa pointe perpendiculairement par rapport au bloc de pierre, la surface de la pierre est assez irrégulière. On réalise alors les limites de ce travail à la pointe avant tout destiné à l’ébauche.

Préciser

Une fois les principaux plans de la sculpture dégagés, à la pointe ou à la gradine, le travail du sculpteur entre dans le détail.

Autre outil régulièrement utilisé en sculpture, le trépan permet de percer les pierres dures comme le marbre. Il est utilisé pour réaliser des broderies, des chevelures ou des détails anatomiques. Laissant un creux profond et régulier, son emploi est aisément décelable.

Achever

L’action de polir à l’aide d’un matériau abrasif permet de donner un aspect fini, lisse à la sculpture en pierre dure. Mais chaque sculpture ne revêt pas le même degré de finition. À partir des Temps modernes, le sculpteur laisse parfois volontairement des traces d’outils visibles pour rendre son œuvre plus expressive.

Parmi les outils présents dans la vitrine, on peut observer un compas. Ce dernier est utilisé lors du travail de reproduction. Il sert à reproduire un volume et respecter ainsi les proportions. (Soit pour reproduire à la même échelle soit à l’inverse pour agrandir ou rétrécir le modèle.)

Robert Rocca s’est rarement servi d’un compas. Aussi, il a très peu dessiné de croquis au préalable.

Par exemple pour les grosses sculptures en bois qu’il a réalisées au début de sa carrière, il ne faisait pas de croquis en amont. Il traçait sur le bois une ébauche de volume pour dégrossir et former un premier jet de volume. Il passait ensuite, directement aux détails.

Télécharger le livret de visite

Livret "Sculptures d'une vie"

PDF - 2 Mo

| Hall | L’artiste | Salle 1 | Salle 2 | Salle 3 |
| Salle 4 |Salle 5 | Salle 6 | Glossaire |

Avec la participation des mécènes du Grand Pic Saint-Loup
Avec la participation des mécènes du Grand Pic Saint-Loup

Rechercher
Nous contacter
Services
GESTION DES DÉCHETS GESTION DES DÉCHETS DÉPLACEMENTS DÉPLACEMENTS EAU ET ASSAINISSEMENT EAU ET ASSAINISSEMENT SPORTS ET LOISIRS SPORTS ET LOISIRS CULTURE CULTURE Marchés publics Marchés publics