Deux jeunes Aigles de Bonelli braconnés

Deux jeunes Aigles de Bonelli ont été retrouvés tués par carabine en ce début d’année, dans le Gers et les Landes ; ces deux oiseaux, nés respectivement dans le Gard et l’Hérault, ont été identifiés grâce à leurs balises GPS, posées à l’occasion de leur baguage au nid.

Un jeune Aigle de Bonelli . Photo : Guillaume Fréchet
Un jeune Aigle de Bonelli . Photo : Guillaume Fréchet

L’Aigle de Bonelli est souvent nommé “l’aigle des garrigues” car il fréquente le pourtour méditerranéen dans des zones de garrigues présentant des reliefs rocheux de moyenne altitude (moins de 800 mètres).

C’est l’un des rapaces les plus menacés de France : en 2013, quand la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup s’est engagée dans l’animation Natura 2000, seuls 32 couples d’Aigle de Bonelli étaient présents en France, dont 3 sur notre territoire.

Cette espèce sédentaire, attachée à son territoire à l’âge adulte, a un mode de vie erratique quand les spécimens sont jeunes. Ainsi, les jeunes aigles, nés entre mars et avril, quittent leur territoire de naissance pour explorer de nouveaux espaces dès la fin de l’été. Pour ne pas entrer en concurrence alimentaire avec les adultes, ils quittent leur contrée natale pour explorer de nouveaux territoires, dans l’ouest et le nord de la France par exemple. C’est à l’âge de 3 ans qu’ils reviennent sur leur terre d’origine et s’installent durablement en couple.

Un programme de protection

Afin de protéger l’espèce, différentes actions de protection ont été mises en place depuis de nombreuses années : maintien de la quiétude des sites de nidification, préservation des zones d’alimentation, lutte contre le risque d’électrocution… Ces mesures portent leur fruit car, en 6 ans, la population française de couples cantonnés est passée de 32 à 38. Pour autant, la population reste très fragile.

Le programme de marquage, qui permet de localiser et surveiller l’espèce, fait partie des différentes actions de préservation mises en œuvre dans le cadre du Plan national d’actions (voir sur le site : www.aigledebonelli.fr), animé par le Conservatoire d’espaces naturels du Languedoc Roussillon et piloté par la DREAL Occitanie ou dans celui de Natura 2000 (accéder au site Garrigues du Pic Saint-Loup) animé par la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup.

Appel à la responsabilité de chacun

Habitants de notre territoire, simples promeneurs ou adeptes des activités de pleine nature : vous pouvez contribuer à la protection de cet aigle en préservant ses zones de quiétude, particulièrement en cette période de nidification, par exemple en ne sortant pas des chemins et pistes de randonnée.

Le rapace discret, au plumage contrasté, qui passe au-dessus de vos têtes lors de vos promenades, est peut-être un aigle de Bonelli : sachez l’observer tout en le respectant !

En savoir + sur Natura 2000 en Grand Pic Saint-Loup

Rechercher
Nous contacter
Services
GESTION DES DÉCHETS GESTION DES DÉCHETS DÉPLACEMENTS DÉPLACEMENTS EAU ET ASSAINISSEMENT EAU ET ASSAINISSEMENT SPORTS ET LOISIRS SPORTS ET LOISIRS CULTURE CULTURE Marchés publics Marchés publics