Budget

Le vote du budget traduit en recettes et en dépenses, qui doivent être à l’équilibre, les besoins et les priorités définis par le Conseil communautaire.

Le cycle budgétaire

Le cycle budgétaire est annuel. Il comporte plusieurs étapes :

Le Débat d’Orientations Budgétaires (DOB)

Il a lieu deux mois avant le vote du budget. Le Conseil communautaire examine les grandes lignes du projet de budget de l’année : secteurs d’activités prioritaires, projets à mettre en œuvre, principaux investissements…

Le budget primitif

Le budget primitif composé du budget principal et des budgets annexes, décline chacune des orientations du DOB en fonction des grands domaines d’actions de la Communauté de communes, qui structurent le Projet de territoire. Il est voté par le Conseil communautaire en fin d’année n-1. Il est ensuite transmis à la préfecture et à la trésorerie, qui suit son exécution.

Les décisions modificatives

Les prévisions inscrites au budget primitif peuvent être modifiées en cours d’exercice par des décisions modificatives, qui permettent d’ajuster le budget par rapport à son exécution.

Le budget 2021

Le contexte général dans lequel a été élaboré le budget primitif 2021 reste marqué par des difficultés liées notamment à la crise sanitaire. C’est pourquoi, elle maintient son soutien aux entreprises et aux associations du territoire pour les aider à traverser cette crise. Elle continue à assurer un service de qualité répondant aux besoins de ses habitants.

Le budget consolidé 2021 représente 60 millions d’euros (dépenses de fonctionnement + d’investissements).

2021 Budget Primitif

PDF - 1 Mo

Culture

Investissement : 2 M€ / Fonctionnement : 915 K€

L’offre culturelle participe à la qualité de vie et à l’attractivité d’un territoire. L’année 2020 a été bouleversée par la crise sanitaire que nous traversons. Néanmoins, ce budget 2021 se veut volontariste tout en restant dans les mêmes proportions budgétaires que les années passées.

  • La CCGPSL maintient son action culturelle avec la programmation de 25 spectacles, le cinéma en plein air sur plusieurs dates estivales, le Festival de musiques anciennes, la manifestation Aux Bords des Paysages, dialogue entre paysage et art contemporain (134 K€)
  • Le budget alloué aux 2 musées de la CCGPSL s’élève à 250 K€ pour 2021.
    2 M€ sont inscrits au BP 2021 pour le projet de réhabilitation de la salle de spectacle intercommunale de Saint-Gély-du-Fesc : ils permettront d’engager les marchés de travaux sur 2021 et 2022.
  • Les subventions aux associations culturelles seront maintenues en 2021 au même montant que les années précédentes (153 K€), dont le versement de 13 K€ à la Société Languedocienne de Préhistoire pour la mise en valeur et la conservation du village préhistorique de Cambous.

Sport et jeunesse

Investissement : 826 K€ / Fonctionnement : 1,5 M€

  • Les dépenses de fonctionnement concernent les infrastructures existantes sur le territoire : la piscine intercommunale (806 K€ hors dette) et les infrastructures sportives (stades, embarcadères…) pour 131 K€.
  • Le Challenge du Pic Saint-Loup est reconduit mais sous une nouvelle configuration, avec l’organisation d’une course intercommunale itinérante (22 K€).
  • Un plan de gestion du massif du Pic Saint-Loup sera élaboré à partir de 2021 pour protéger et mettre en valeur ce patrimoine avec une vision à long terme et une programmation opérationnelle échelonnée (40 K€).
  • L’année 2021 sera marquée par la fin des travaux du gymnase, la réhabilitation de la piste d’athlétisme du pôle sportif pour 254 K€, et la poursuite des aménagements sur le site Pic Natura (310 K€).
  • Les subventions aux associations s’élèveront à 47 K€.
  • Les séjours programmés en 2020 ont été pour la plupart annulés en lien avec la crise sanitaire : pour 2021, l’accueil des jeunes sera adapté sous la forme de séjours à la journée ou de séjours à la semaine dans les domaines sportifs, culturels ou de loisirs. Le budget alloué est de 122 K€ (compensé par des recettes des familles estimées à 70 K€).

Petite enfance et enfance

Investissement : 120 K€ / Fonctionnement : 1 M€

  • La CCGPSL maintient l’aide aux transports scolaires (37 K€).
  • Le montant de la délégation de service public pour les 5 crèches s’élève à 636 K€.
  • Un budget de 117 K€ est alloué aux travaux dans les crèches de Vailhauquès, Saint-Mathieu-de-Tréviers et Valflaunès.
  • Les frais de fonctionnement des Relais Assistants Maternels s’élève à 24 K€.
  • Le marché ALSH maternel de Saint-Mathieu-de-Tréviers s’élève à 52 K€.

Action sociale

Investissement : 0 K€ / Fonctionnement : 508 K€

  • La CCGPSL maintient ses actions sociales avec notamment des offres pour l’équipement en téléalarme (30 K€) et Pic Transport+ (173 K€).
  • La CCGPSL est également présente par les Relais Info Service (RISE) et Lieu d’Accueil Multimédias (LAM) ou encore l’espace France Services, labélisé en novembre 2020. Elle participe aussi au fonctionnement de la Mission Locale et propose une aire d’accueil des gens du voyage qui contient aujourd’hui 8 emplacements. Ces actions représentent un budget de fonctionnement de 190 K€.

Agriculture et aménagement urbain

Investissement : 1 157 K€ / Fonctionnement : 798 K€

  • Le budget 2021 de la CCGPSL prévoit le développement de nombreuses actions dans le cadre de la mobilité avec notamment la mise en place d’un schéma directeur des mobilité actives, de l’autopartage, la conception d’un schéma directeur vélo, une étude concernant le transport à la demande (TAD), la continuité de l’adhésion à Rezo Pouce et de la participation à TAM pour la ligne n°27 desservant Teyran. Une enveloppe de 357 K€ (139 K€ en fonctionnement et de 218 K€ en investissement) est prévue pour l’ensemble de ces actions.
  • La thématique de l’habitat sera développée avec la poursuite du Projet d’Intérêt Général (32 K€) et l’élaboration du Plan Local de l’Habitat (29 K€).
  • La CCGPSL participe toujours aux projets des communes qui présentent un intérêt intercommunautaire par des fonds de concours (600 K€ alloués).
  • Plusieurs services sont proposés aux communes membres comme le service d’instruction des demandes d’autorisation d’urbanisme (200 K€) ou encore l’adhésion au marché intercommunautaire pour les travaux de voirie (800 K€ en dépenses et recettes).

Collecte et traitement des déchets

Investissement : 1,2 M€ / Fonctionnement : 6,4 M€

  • Inscrit dans ses compétences obligatoires, la CCGPSL assure en régie la collecte des déchets. Cela représente une part importante du budget global.
  • L’enveloppe consacrée au traitement et à la collecte des déchets s’élèvera en 2021 à 2 M€.
  • 914 K€ sont prévus pour le carburant et l’entretien des véhicules de la collecte.
  • La cotisation SMEPE est de 180 K€.
  • Il est prévu une enveloppé de 550 K€ pour l’acquisition de véhicules et les grosses réparations, ainsi que 220 K€ pour l’achat de bennes et de colonnes d’apport de verre et papier.

Eau et assainissement

Investissement : 9,9 M€ / Fonctionnement : 2,8 M€

  • Les dépenses d’investissement en 2021 relatives à l’eau potable concernent le projet d’envergure de renforcement de l’alimentation en eau potable de la commune de Saint Clément de Rivière, engagé en 2020, (1,6 M€) et la réhabilitation de réseaux ou d’ouvrages sur l’ensemble du territoire (1,7 M€).
  • Les marchés d’extension de réseaux d’eau potable et d’assainissement et de création de branchements sont prévus à hauteur de 2 M€.
  • Les travaux de renouvellement et de réhabilitation des ouvrages eau potable et assainissement (STEP, réseaux, réservoirs) représentent un montant de 4.4 M€.
  • Cette année est prévu l’engagement de l’élaboration des schémas directeurs eau potable et assainissement (200 K€).

Développement économique

Investissement : 600 K€ / Fonctionnement : 1,6 M€

L’année 2020 a été marquée par la crise sanitaire et la mise en difficulté des petites et moyennes entreprises pendant les périodes de confinement. Soucieuse d’accompagner le redémarrage de l’économie locale après le confinement, la Communauté de communes a mis en place un dispositif d’accompagnement complémentaire au fonds régional L’OCCAL. Elle en a confié la gestion à son partenaire Initiative Montpellier Pic Saint-Loup (IMPSL). Ainsi ce sont plus de 530 K€ qui ont été débloqués pour le soutien à ces entreprises. 150 K€ sont inscrits en 2021 pour continuer à abonder ce fonds.

  • La CCGPSL détient 13 zones d’activités d’intérêt communautaire. Elle en assure l’aménagement, l’entretien et la gestion. 478 K€ sont prévus au budget 2021 pour ces zones : 335 K€ en investissement et 142 K€ en fonctionnement.
  • Les travaux d’aménagement de phase II de la Liquière se sont concrétisés en 2020 et comprennent 17 nouvelles parcelles dont la grande majorité est comprise entre 1 000 et 1 500 m² (23 500 m² cessibles). L’année 2021 sera consacrée à la mise en vente de ces parcelles avec une inscription de 74 K€ en recettes.
  • Sur l’Ecoparc Bel Air, les recettes prévues pour les ventes de terrains aménagés représentent 1,6 M€. Les dépenses pour l’étude de l’aménagement des phases 2, 3 et 4 du lotissement sont estimées à 870 K€. Une provision de 64 K€ est inscrite pour le paiement de la taxe de défrichement.
  • Le dispositif d’aide aux entreprises (en co-financement LEADER) est reconduit avec une enveloppe de 50 K€.
  • La CCGPSL souhaite s’inscrire dans l’aide à l’immobilier d’entreprises afin d’accompagner les entreprises dans leur installation (50 K€).

Tourisme

Investissement : 50 K€ / Fonctionnement : 636 K€

Le personnel ainsi que les missions du service tourisme seront transférés à l’EPIC tourisme à compter du 1er janvier 2021. Ainsi, les crédits seront intégrés au budget de l’Office du Tourisme, la contribution sera donc revalorisée de ces actions.

  • La subvention OT-EPIC s’élèvera donc à 526 K€. Le montant de la taxe de séjour qui sera encaissé et reversé à l’OT est estimé à 85 K€. La refacturation du personnel mis à disposition nécessite une inscription de 36K€ en recettes de fonctionnement.
  • La CCGPSL participe au projet Grand Site Gorges de l’Hérault à hauteur de 17 K€ par son adhésion, la communication plan paysage, l’architecte conseil et la participation aux frais de coordinations.
  • En lien avec la fin des travaux du parking du Pic Saint-Loup (50 K€) et de sa mise en accès payant, une redevance sera versée à la commune à hauteur de 20 K€.
Rechercher
Nous contacter
Services
GESTION DES DÉCHETS GESTION DES DÉCHETS DÉPLACEMENTS DÉPLACEMENTS EAU ET ASSAINISSEMENT EAU ET ASSAINISSEMENT SPORTS ET LOISIRS SPORTS ET LOISIRS CULTURE CULTURE Marchés publics Marchés publics