Nos paysages

Le territoire de la Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup est à lui seul un trésor du point de vue environnemental.

Autour de Pégairolles-de-Buèges. Photo : Élisabeth Capillon
Autour de Pégairolles-de-Buèges. Photo : Élisabeth Capillon

Reconnu par différents inventaires et classements de ses espaces naturels, il est notamment couvert par quatre sites Natura 2000 qui se croisent ou se juxtaposent ici, justifiés par une faune et une flore exceptionnelles.

Nos paysages sont majestueux : le Pic Saint-Loup, visible des confins du département est d’une extraordinaire diversité, selon qu’on l’aborde du Grand Travers, de Saint-Martin-de-Londres, de Valflaunès ou de Viols-le-Fort.

L’Hortus en impose avec sa haute falaise de calcaire blanc dressée en face de ce monolithe géant qu’est le Pic Saint-Loup. L’imposante montagne de la Séranne, de loin la plus élevée des trois, vient souligner par sa silhouette massive la grâce des petits villages de la Buèges près desquels elle culmine. Entre eux, le pittoresque Ravin des Arcs, à Notre-Dame-de-Londres, offre ses marmites géantes à l’impétueux Lamalou.

Deux fleuves traversent notre territoire. Le Lez – dont les sources alimentent Montpellier en eau potable – prend naissance en Grand Pic Saint-Loup. L’Hérault, né au pied du Mont Aigoual, traverse nos terres plantées de vignes et d’oliviers, avant d’aller rejoindre la Méditerranée au Grau d’Agde.

Réseau International des Paysages Viticoles

La Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup adhère au Réseau international des paysages viticoles (dit aussi “Charte de Fontevraud”). La démarche d’adhésion à ce réseau d’excellence paysagère a été initiée en juin 2013.
Cette charte de qualité paysagère a pour ambition d’inciter tous les acteurs des territoires viticoles (collectivités locales, syndicats viticoles, opérateurs de la culture et du tourisme, universités et laboratoires) à s’engager dans la préservation des paysages viticoles, en conjuguant optimisation de la production viticole et valorisation culturelle et touristique de ces paysages, dans le cadre d’un réseau international d’excellence.

  • Elle s’organise autour de 4 engagements :
  • la connaissance des paysages viticoles,
  • l’échange entre les différents métiers et partenaires institutionnels de la filière vitivinicole des territoires concernés,
  • la préservation des aires viticoles et de leurs patrimoines,
  • la valorisation de ces paysages

Selon les conclusions du diagnostic paysager viticole, six entités paysagères se dégagent, chacune avec son motif, ses composantes et ses dynamiques propres :

    • vigne patrimoine, vallée de la Buèges,
    • vigne discrète, causse de la Selle et plateau de Viols,
    • vigne combative, bassin de Londres,
    • vigne épanouie, contreforts du Pic Saint-Loup et de l’Hortus,
    • vigne convoitée, au sud vers Montpellier,
    • vigne frontière, à l’est du puech des Mourgues.

Autant de diversités d’expressions paysagères liées aux pratiques viticoles et au relief marqué qui caractérisent le territoire du Grand Pic Saint-Loup.

Site du Réseau international des paysages viticoles : http://www.charte-de-fontevraud.org/

La version complète du diagnostic est consultable sur le site Calaméo, un extrait est présenté ci-dessous.

extrait_diagnostic_paysage_viticole_-_ccgspl_-_territoires_et_paysages

fontevraud_-_brochure_2015-web

Rechercher
Nous contacter
Services
GESTION DES DÉCHETS GESTION DES DÉCHETS DÉPLACEMENTS DÉPLACEMENTS EAU ET ASSAINISSEMENT EAU ET ASSAINISSEMENT SPORTS ET LOISIRS SPORTS ET LOISIRS CULTURE CULTURE Marchés publics Marchés publics