Elevage

Les paysages du Grand Pic St Loup, reconnus depuis 2015 avec la labellisation au Réseau International des Paysages, sont largement façonnés par l’activité agricole. L’élevage constitue, avec la viticulture, un pilier fort de la valorisation et de la préservation des espaces naturels, marqueurs identitaires du territoire.

Moutons dans un champs. Photo : CCGPSL
Moutons dans un champs. Photo : CCGPSL

Une pratique diversifiée…

L’élevage est en effet particulièrement présent sur le territoire avec une cinquantaine d’exploitations très diversifiées (ovins et bovins allaitants, caprins et ovins fromagers, équins, asins ou encore manades). Les pratiques pastorales mises en œuvre par les bergers, manadiers, chevriers et autres éleveurs du territoire offrent, au-delà d’un enjeu agricole et alimentaire strict, une intérêt primordial dans la qualité des paysages, la préservation de la biodiversité, la prévention contre les incendies.

… pour maintenir les milieux ouverts

Les troupeaux, généralement conduits sur un principe d’élevage extensif, parcourent les prairies, landes, bois et garrigues et assurent une pression sur la végétation : cette pratique permet d’entretenir le milieu naturel qui, sans cela, aurait tendance à se refermer inexorablement.

Le maintien des milieux “ouverts” est favorable à la biodiversité et à la qualité paysagère mais il est aussi un élément clé dans la lutte contre les incendies en réduisant la masse végétale combustible.

Rechercher
Nous contacter
Services
GESTION DES DÉCHETS GESTION DES DÉCHETS DÉPLACEMENTS DÉPLACEMENTS EAU ET ASSAINISSEMENT EAU ET ASSAINISSEMENT SPORTS ET LOISIRS SPORTS ET LOISIRS CULTURE CULTURE Marchés publics Marchés publics