De grands travaux de débroussaillement sur la Départementale 1

Environnement 14/12/2020

Depuis quelques semaines, un grand chantier de débroussaillement est en cours le long de la route départementale D1 entre Sainte-Croix-de-Quintillargues et Saint-Bauzille-de-Montmel. Ce chantier vise à protéger la zone, particulièrement sensible, du risque incendie.

Débroussaillement le long de la route départementale D1. Photo : Christophe Colrat
Débroussaillement le long de la route départementale D1. Photo : Christophe Colrat

Ce secteur du territoire est connu pour être le point d’origine de plusieurs incendies : parmi les plus importants, ceux de 1989 et 2010 ont détruit respectivement 1 900 et 2 500 hectares de végétation et menacé les communes de Saint-Bauzille-de-Montmel, Guzargues, Assas et Teyran.

La zone est identifiée au Schéma stratégique de lutte contre l’incendie et fait l’objet d’un dispositif de mise en protection collectif des populations.

Un plan massif de protection des forêts

Mais la Communauté de communes a souhaité aller plus loin dans la prévention des risques. Associée aux services de l’Etat (DDTM34) et aux Pompiers (SDIS) et au Département (Forestiers Sapeurs), elle a réalisé un Plan Massif de Protection des Forêts contre l’incendie (PMPFCI) qui visait en particulier à sensibiliser les propriétaires au débroussaillement aux abords des constructions (Obligations légales de débroussaillement) et à travailler à la mise en place de coupures de combustible le long des axes de circulation.

Le chantier en cours le long de la route départementale D1 entre Sainte-Croix-de-Quintillargues et Saint-Bauzille-de-Montmel s’inscrit dans ce cadre réglementaire. Il a d’ailleurs fait l’objet d’un arrêté préfectoral. Les travaux devraient s’achever d’ici la fin de l’année.

Limiter les risques d’incendie…

Depuis début novembre, une vingtaine de forestiers- sapeurs du Département de l’Hérault est à pied d’œuvre chaque jour pour abattre, élaguer, débroussailler la végétation présente sur les abords de la route départementale.

Ces travaux de sécurisation ont un double objectif :

  • permettre aux usagers et aux véhicules de secours de circuler en sécurité en cas de sinistre ;
  • assurer une coupure végétale suffisamment large (avec une emprise élargie jusqu’à 100 m) pour contenir tout départ de feu et l’empêcher de prendre de l’ampleur.

L’essentiel des travaux est réalisé avec des moyens mécaniques : tronçonneuse, débroussailleuse, broyeur forestier, épareuse…

… et favoriser la biodiversité

Qu’elles soient réalisées par des moyens mécaniques ou par brûlage, ces interventions de débroussaillement ont de nombreux avantages. Elles visent à réduire le risque incendie et à mettre en sécurité les habitations et les infrastructures routières. Elles dégagent aussi les points de vue : cela permet d’améliorer la perspective paysagère et d’ouvrir de nouveaux territoires de chasse pour les rapaces protégés présents sur le secteur.

Enfin, le débroussaillement rend à nouveau possible la pratique pastorale sur des zones devenues inaccessibles au fil du temps : l’entretien de ces espaces naturels à nouveau ouverts devrait pourrait être assuré par un troupeau de moutons.

On le voit, cette opération d’intérêt général est profitable à plus d’un titre.

En savoir +

sur les actions en faveur de la protection incendie menées par la Communauté de communes

Rechercher
Nous contacter
Services
GESTION DES DÉCHETS GESTION DES DÉCHETS DÉPLACEMENTS DÉPLACEMENTS EAU ET ASSAINISSEMENT EAU ET ASSAINISSEMENT SPORTS ET LOISIRS SPORTS ET LOISIRS CULTURE CULTURE Marchés publics Marchés publics